Future of TV Ads

Tribune - Realitycs Libérer le potentiel du Total Vidéo

76% des Français regardent des vidéos sur un écran de télévision chaque jour. Ce ne sont plus seulement les programmes traditionnels qui sont consommés. Les plateformes de streaming, accessibles via les Connected TV (CTV), ont envahi nos salons et modifient l’usage que nous faisons de la télévision matérialisant sa digitalisation. 

Acteurs et témoins privilégiés d'une nouvelle ère télévisuelle et publicitaire, Realytics cumule 10 ans d'expertise dans la digitalisation de la télévision, un univers où les broadcasters, se « plateformisent » et où les plateformes investissent l’écran principal de nos foyers. 

Les lancements de TF1+ et plus récemment celui de M6+, témoignent de ce nouveau paradigme de consommation de la télévision auquel les broadcasters souscrivent. En même temps, les plateformes s’approprient les codes de l’écran de télévision qui devient le deuxième écran de choix pour YouTube en 2023. A l’instar de YouTube, pionnier en la matière, les offres publicitaires se développent chez Netflix, Prime Vidéo et bientôt Disney +. Les plateformes intègrent nos box, nos smart TV et, dans l’esprit des consommateurs que nous sommes, elles deviennent des chaînes de TV. 

Pour les annonceurs, ce sont de nouveaux défis et de nouvelles opportunités. Tout d'abord, il y a la nécessité de comprendre les nouvelles dynamiques des audiences pour toucher celles qui les intéressent, où elles se trouvent. Ensuite, il est important de repenser efficacement les investissements publicitaires en fonction des offres les plus pertinentes et des objectifs. 

Pour penser des stratégies TV dans un univers d’audiences de plus en plus silotées, la transparence et la mesure deviennent des enjeux de taille. Chez Realytics, nous développons des solutions adtech et nous répondons concrètement à cet enjeu de fragmentation avec Bee, adtech vidéo 2023 et tech de l'année 2024. Cette solution réconcilie les audiences TV selon une approche déterministe avec une seule source de données (celles des opérateurs). Elle mesure l’exposition et l’engagement des campagnes publicitaires programmées en TV linéaire, TV segmentée, Replay et CTV. 

La mesure cross dispositifs TV s’avère être une clé essentielle, pour les annonceurs d’une part, et pour la valorisation de tous ces inventaires hyper-distribués des broadcasters et des plateformes d’autre part. Quels inventaires choisir en fonction de mon objectif ? 

Le marché appelle à plus de transparence, plus de standardisation pour rendre, entre autres, la mesure plus scalable et homogène. Nous militons aussi pour cela mais également pour une coopération étendue entre broadcasters, fournisseurs de contenus, plateformes, fabricants, FAI et acteurs de la publicité. 

Pour mesurer efficacement et en toute transparence la qualité des impressions servies, nous croyons en la nécessité de plus d’ouverture des environnements cloisonnés (walled-gardens). Notre enjeu, simplifier la mesure et doter l’ensemble de l’écosystème publicitaire d’une approche scientifique et unifiée de la mesure TV/vidéo à laquelle il peut se fier. 

Nous nous appuyons sur les sources fiables et existantes pour construire l’offre de mesure Total Vidéo d’aujourd’hui, et celle de demain. Nous savons que la valorisation de ce marché ne fera pas l’économie de la transparence. Elle ne s’opérera, ni ne libèrera son plein potentiel sans une mise à disposition d’outils de mesures avancées, essentiels pour donner sa pleine puissance au Total Vidéo. 

Guillaume Belmas, CEO de Realytics